Les Pharisiens est un roman de Georges Darien qui tient une place à part dans l’œuvre fulgurante de l’écrivain libertaire. Est-ce un roman ou un pamphlet ? Y trouve t-on en gestation Le Voleur ou La Belle France ? Probablement les deux, mon capitaine. Les Pharisiens ce sont ici Drumont et sa bande, l’éditeur Savine ainsi que tous les autres, ces bons français catholiques et honnêtes qui n’hésitent pas à vendre, salir, traîner dans la boue leur prochain. Comme toujours, Darien n’y va pas de main morte ; alors, est-ce une vengeance, l’ébauche d’une critique sociale aux accents nihilistes, ou encore le premier exemple d’un texte anti-antisémite ? Nous croyons fermement que Les Pharisiens, ce roman sur ces êtres veules et hypocrites, c’est justement tout ça. Un des romans les moins connus de Darien : à lire absolument !